UA64571699-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/06/2018

DANS LES HAUTEURS DE LA CITÉ MINIÈRE DE POTOSI (BOLIVIE)

  A plus de 4000m d'altitude, il fait frais à Potosi . On peut être gêné par le manque d'oxygène  et une certaine pollution de l'air. La ville  est inscrite au Patrimoine mondial de l'Unesco.       

BOLIVIE 2012 1280.jpg

La cathédrale de Potosi, de style néoclassique.

BOLIVIE 2012 1283.jpg

BOLIVIE 2012 1284.jpg

Quelques vues de Potosi

BOLIVIE 2012 1286.jpg

BOLIVIE 2012 1438.jpg

BOLIVIE 2012 1101.jpg

                           

  Procession en l'honneur de San Juan de Dios

BOLIVIE 2012 1316.jpg

BOLIVIE 2012 1315.jpg

BOLIVIE 2012 1320.jpg

BOLIVIE 2012 1328.jpg

 

Après la procession, défilé en costumes de Carnaval

BOLIVIE 2012 1348.jpg

                                                                                 

BOLIVIE 2012 1326.jpg

 

BOLIVIE 2012 1357.jpg

BOLIVIE 2012 1355.jpg

                       

                            Le  Cerro Rico et ses mines d'argent dominant la ville 

                   Les Espagnols ont exploité ces richesses pendant 4 siècles 

                           L'espérance de vie des mineurs indigènes est de 45 ans.      

BOLIVIE 2012 1460.jpg

BOLIVIE 2012 1454.jpg

BOLIVIE 2012 1452.jpg

BOLIVIE 2012 1249.jpg

                                              

                            Manifestation des producteurs de coca          

BOLIVIE 2012 1398.jpg

                                                                                                                                                                                                                                                

BOLIVIE 2012 1421.jpg

BOLIVIE 2012 1410.jpg

BOLIVIE 2012 1401.jpg

                                            

17:46 Publié dans Voyage | Tags : potosi, bolivie | Lien permanent | Commentaires (0)

12/06/2018

QUELQUES JOURS DANS LA VILLE BLANCHE DE SUCRE (BOLIVIE)

Mars 2012 

            Pour parcourir les 610 km qui séparent Santa Cruz de Sucre, le bus prend 15 à 20 heures. L'avion met seulement 30 minutes. Mais les horaires sont aléatoires car la visibilité est réduite à Sucre quand les nuages sont abondants. De plus, les pistes d'atterrissage sont courtes. Notre vol de la compagnie Aérosur est retardé d'une heure et demie.                                              À 2750m d'altitude, la capitale constitutionnelle de la Bolivie est incontestablement la plus belle ville du pays. 

                                                                         

sucre,bolivie

sucre,bolivie

sucre,bolivie

BOLIVIE 2012 1004.jpg

BOLIVIE 2012 999.jpg

BOLIVIE 2012 984.jpg

BOLIVIE 2012 1145.jpg

BOLIVIE 2012 1146.jpg

BOLIVIE 2012 1147.jpg

12:51 Publié dans Voyage | Tags : sucre, bolivie | Lien permanent | Commentaires (0)

11/06/2018

CE JOUR-LÀ AU MARCHÉ DE TARABUCO (BOLIVIE)

   À une soixantaine de km au sud de Sucre, le pittoresque marché dominical du village de Tarabuco est parmi les plus fréquentés du pays. Les différentes communautés de la région viennent y vendre leur artisanat.

                                                                             

BOLIVIE 2012 1066.jpg

                                           Feuilles de coca

BOLIVIE 2012 1069.jpg

BOLIVIE 2012 1070.jpg

       

BOLIVIE 2012 1133.jpg

BOLIVIE 2012 1168.jpg

BOLIVIE 2012 1179.jpg

BOLIVIE 2012 1094.jpg

BOLIVIE 2012 1240.jpg

.

12:35 Publié dans Voyage | Tags : tarabuco, bolivie | Lien permanent | Commentaires (0)

CE QUE J'AI VU CE JOUR-LÀ SUR LA PLAZA 24 DE SEPTIEMBRE. SANTA-CRUZ (BOLIVIE)

   La place principale de la plus grande ville de Bolivie accueille les Crusteños de jour comme de nuit. Les gens font la pause, écoutent la musique camba. Les vendeurs ambulants font leur tour et proposent des brochettes,des saucisses, des hamburgers, des cafecitos, de la chicha...Les amoureux se bécotent, les enfants s'amusent, courent après les pigeons. Les perruches n'arrêtent pas de jacasser et de sauter d'un arbre à l'autre. L'atmosphère est agréable, reposante et festive.

                                                         BOLIVIE 2012 857.jpg

BOLIVIE 2012 859.jpg

BOLIVIE 2012 862.jpg

BOLIVIE 2012 877.jpg

BOLIVIE 2012 864.jpg

santa cruz

 

10:41 Publié dans Voyage | Tags : santa cruz, bolivie | Lien permanent | Commentaires (0)

10/06/2018

Ce jour-là : RENCONTRE AVEC DES MENNONITES À SANTA CRUZ (BOLIVIE)

27 février 2012

   Des familles entières de blonds aux yeux bleus quittent ce matin le Mercado de los Pozos de Santa Cruz. Les hommes revêtent indistinctement des salopettes bleues ou noires et des chemises à carreaux aux longues manches. Ils ont belle allure sous leurs chapeaux de paille. Les femmes, lunettes, robes fleuries, bras recouverts par leurs chemisiers, portent toutes des bas, des chaussures plates et des chapeaux de paille à larges bords. Même les enfants ont la tête couverte.

   Une fine pluie les invite à s'abriter sous les auvents. Ils discutent entre eux. Ils ne répondent pas aux sourires et n'apprécient pas qu'on les prenne en photo. "Ce sont des Mennonites" me glisse ma femme.

   On les voit participer à une tombola en glissant de temps à autre leurs bulletins dans l'urne pour espérer gagner la rutilante calèche en métal noir qui est exposée. La calèche, tirée par des chevaux, constitue leur moyen de locomotion préféré.

   Un homme d'une cinquantaine d'années accepte de répondre à quelques unes de nos questions : ses grands-parents, originaires  du Canada, ont émigré au Mexique où il naquit lui-même. On dénombre une vingtaine de communautés de Mennonites dans le sud de Santa Cruz et celle de Bolivie est la plus importante de toute l'Amérique Latine : 70.000 membres.

                                                           

BOLIVIE 2012 917.jpg

BOLIVIE 2012 922.jpg

BOLIVIE 2012 924.jpg

 

BOLIVIE 2012 927.jpg

BOLIVIE 2012 928.jpg

BOLIVIE 2012 933.jpg

BOLIVIE 2012 932.jpg

17:27 Publié dans Voyage | Tags : mennonites, santa-cruz | Lien permanent | Commentaires (0)

09/06/2018

DES MUSICIENS OFFRENT LEURS SERVICES. SANTA CRUZ (BOLIVIE)

Samedi 25 février 2012

   Nous sommes sur la Plaza del avion pirata. La légende raconte que cet avion appartenant à des trafiquants aurait été intercepté par la police et laissé sur place pour l'exemple.

   C'est à cet endroit de Santa Cruz que se réunissent des groupes d'hommes qui sont en fait des musiciens. Les Cruzeños en quête d'un orchestre (una banda) viennent ici et font leur choix. Les demandes sont très fortes les samedis.

                                                      

BOLIVIE 2012 908.jpg

BOLIVIE 2012 906.jpg

08/06/2018

LE TOBOROCHI. SANTA CRUZ (BOLIVIE)

Originaire des régions tropicales et subtropicales d'Amérique du Sud, l'Arbol Botella ou TOBOROCHI, comme on l'appelle en Bolivie, est un arbre original et imposant qui donne des fleurs roses. Avec son tronc à bulbe creux, il rappelle le baobab.

                                                                       

BOLIVIE 2012 888.jpg

BOLIVIE 2012 892.jpg

23/05/2018

SOUVENIRS DE COLOMBIE

  La réélection de Nicolas Maduro en ce dimanche 20 mai à la présidence du Venezuela me ramène sept ans en arrière, plus précisément dans les premiers mois de  2011, où j'ai satisfait à ma curiosité de connaître le pays du très médiatique Hugo Chavez.

   J'ai planifié de mettre le pied d'abord en Colombie. Une destination qui s'est révélée facile, stupéfiante et pleine de contrastes. J'ai évité Medellin et aussi le parc archéologique San Augustin pour cause de guérilla bien qu'il soit l'un des plus importants sites d'Amérique du Sud.

   Les Colombiens que j'ai rencontrés tout le long de la traversée du pays se sont montrés ouverts et accueillants. La plupart m'ont formellement déconseillé de me rendre au Venezuela car, selon eux, "l'économie du pays est exsangue, l'insécurité quotidienne et ses habitants rustres puisque préoccupés uniquement à survivre".

   L'avion a atterri à Bogota, plus précisément Santa Fé de Bogota, la capitale de la Colombie, située à 2600 mètres d'altitude.  

           

   Janvier 2011

                            Au musée de l'or de Bogota                 

Colombie-Venezuela 2011 007.jpg

 Des photos de La Candelaria : centre historique et colonial de la ville 

                                                                      Colombie-Venezuela 2011 020.jpg

                                                                                     Colombie-Venezuela 2011 022.jpg

                                                             

                                     A  La Fondation Botero            

Colombie-Venezuela 2011 034.jpg

                                                                           Colombie-Venezuela 2011 027.jpg

                                                                                                                           

Colombie-Venezuela 2011 029.jpg

 

Villa de Leyva, au nord-ouest de Bogota, l'un des plus anciens villages coloniaux.

                                                                            

Colombie-Venezuela 2011 107.jpg

Colombie-Venezuela 2011 093.jpg

   Colombie-Venezuela 2011 097.jpg

 

Barichara, l'une des plus belles petites villes coloniales.          

Colombie-Venezuela 2011 167.jpg

Colombie-Venezuela 2011 168.jpg

 

Cali, 3e ville du pays, réputée pour ses belles femmes !?                           

Colombie-Venezuela 2011 234.jpg

                                                                           Colombie-Venezuela 2011 238.jpg

                                                                        

Popayan, joyau architectural,

        sur la frontière avec l'Equateur  

                                                                      Colombie-Venezuela 2011 394.jpg

Colombie-Venezuela 2011 389.jpg

                                                                     

Colombie-Venezuela 2011 387.jpg

                                                                                     Colombie-Venezuela 2011 247.jpg

                                                                  

                        Silvia, son marché hebdomadaire

           où les Indiens Guambiano vendent leurs récoltes.

                                    

Colombie-Venezuela 2011 356.jpg

                                                                 

Colombie-Venezuela 2011 315.jpg

Colombie-Venezuela 2011 268.jpg

Colombie-Venezuela 2011 340.jpg

Colombie-Venezuela 2011 297.jpg

 Février 2011

                     Carthagène, sur la côte caraïbe,

       un bijou de l'architecture coloniale hispanique.

                                                                              

Colombie-Venezuela 2011 591.jpg

Colombie-Venezuela 2011 589.jpg

Colombie-Venezuela 2011 436.jpg

Colombie-Venezuela 2011 493.jpg

Colombie-Venezuela 2011 485.jpg

  Février 2011               

                   Parc de Tayrona, sur la côte atlantique,

                               non loin de Santa Marta.

                                                                          

                                                                   

Colombie-Venezuela 2011 758.jpg

Colombie-Venezuela 2011 731.jpg

Colombie-Venezuela 2011 739.jpg

Colombie-Venezuela 2011 745.jpg

 

 

15:23 Publié dans Voyage | Lien permanent | Commentaires (0)

DE SANTA MARTA (COLOMBIE) A MARACAÏBO (VENEZUELA)

  Pour quitter la Colombie vers le Venezuela, quelle frontière est la plus sûre, Cucuta ou Maicao ? J'entends dire qu'il faut absolument éviter la zone FARC, que le mieux est de se renseigner auprès des habitués du trajet, de prendre ainsi le pouls de la situation.

  Je me rends plusieurs fois au terminal des bus de Santa Marta - quoiqu'il soit très excentré - et finis par rencontrer une Vénézuélienne qui s'adonne au commerce de compléments alimentaires de la Colombie vers son pays d'origine. Elle me conseille une compagnie d'autocars très fiables qui traversent la frontière à Maicao (210 km) et qui continuent pour Maracaibo (Venezuela).

   J'opte pour ce choix et je pars de Santa Marta le lendemain vers 12h.

   À l'approche de la frontière, le chauffeur passe à travers les passagers pour une quête au bénéfice du douanier en vue d'éviter la fouille des bagages.

  Quand la nuit commence à tomber, il devient de plus en plus nerveux et demande de tirer les rideaux le temps de traverser un territoire indigène, pour éviter que le bus ne soit caillassé ou attaqué.

   Arrivée à Maracaibo vers minuit. La gare routière est mal éclairée et la ville est réputée dangereuse. Je m'engouffre rapidement dans l'hôtel le plus proche. La réceptionniste demande à être réglée séance tenante et en monnaie locale,refusant catégoriquement les dollars américains. Je lui propose sans succès de garder mon passeport en caution. Rien n'y fait. Essayez de faire du change au casino voisin, lance-t-elle sans ménagement.

   En fait, c'est le change parallèle qui se pratique couramment. J'ai eu 8 bolivares pour un dollar américain alors que le taux officiel est de 2,15 Bs 

                                                                                               

          Quelques images de SANTA MARTA et de ses PLAGES

 

                                                                                                                                                       Colombie-Venezuela 2011 766.jpg

                                                          Colombie-Venezuela 2011 764.jpg                                                           

 

Colombie-Venezuela 2011 759.jpg                 

                                                                   Colombie-Venezuela 2011 653.jpg 

 

                                                                       Colombie-Venezuela 2011 652.jpg

                                                                        Colombie-Venezuela 2011 687.jpg

                                                                   Colombie-Venezuela 2011 651.jpg

 

               

Maracaibo, capitale de l'état de Zulia, le plus riche du pays avec son pétrole.

 

                                    Iglesia de Santa Barbara 

                      Colombie-Venezuela 2011 726.jpg  

-Venezuela 2011 Maracaibo761.jpg

                    Basilique de la Chiquinquira                           Colombie-Venezuela 2011 770.jpg

                                                                           Colombie-Venezuela 2011 794.jpg

                        

                           Rue Carabobo, fraîchement aménagée  

                                           Colombie-Venezuela 2011 797.jpg   

Colombie-Venezuela 2011 800.jpg

                                                     Colombie-Venezuela 2011 802.jpg

                                                                       

santa marta,maracaibo

Colombie-Venezuela 2011 795.jpg

Taxis collectifs déglingués incontournables aujourd'hui puisqu'il n'y a pas de bus : les éboueurs en grève ont bloqué la circulation

Colombie-Venezuela 2011 791.jpg

                      

santa marta,maracaibo

                      

                                                                      

.

14:57 Publié dans Voyage | Tags : santa marta, maracaibo | Lien permanent | Commentaires (0)

22/05/2018

Ce jour-là : DE MARACAIBO A MERIDA (dans les Andes)

 Février 2011

  Environ 250 km séparent Maracaibo de Mérida. Le bus emprunte le pont qui enjambe le lac Maracaibo. Au moment d'encaisser, l'ayudante me refuse le tarif sénior au motif qu'il fallait acheter le billet au guichet de la compagnie avant d'embarquer. Après d'âpres négociations et en accord avec le chauffeur, il consent à me faire une réduction.

   Le paysage verdit au fur et à mesure que nous roulons. De part et d'autre surgissent des champs de cocotiers, de bananiers, de cacaoiers, de manguiers, de papayers et d'orangers tandis que des vaches paissent dans les prés. Les villages traversés semblent pauvres et les abords des routes sont jonchés de sachets et de bouteilles plastiques. Après El Vigia, les montagnes deviennent arides et si hautes qu'il faut franchir plusieurs tunnels.

   Dans le bus, les passagers se lancent dans des discussions enflammées. Deux camps s'affrontent : les pro et les anti-Chavez. Ce, jusqu'à notre arrivée à Mérida.

   L'air est frais. L'hospedaje Guamanchi, confortable et bien situé, me tend les bras.

                                                                           

Colombie-Venezuela 2011 810.jpg

Colombie-Venezuela 2011 805.jpg

Colombie-Venezuela 2011 808.jpg

                                                        Posada Guamanchi

Colombie-Venezuela 2011 827.jpg

Colombie-Venezuela 2011 817.jpg

13:51 Publié dans Voyage | Lien permanent | Commentaires (0)

21/05/2018

UNE PLEINE SEMAINE A MERIDA

 Mars 2011

Située à 1640m d'altitude, au pied du Pico Bolivar (5007m), Mérida est une ville étudiante et touristique très accueillante.

                                                             Colombie-Venezuela 2011 851.jpg

Colombie-Venezuela 2011 835.jpg

Colombie-Venezuela 2011 832.jpg

Colombie-Venezuela 2011 831.jpg

Colombie-Venezuela 2011 826.jpg

Colombie-Venezuela 2011 825.jpg

Colombie-Venezuela 2011 820.jpg

                                                     

       Quelques images du carnaval de Mérida                                        

Colombie-Venezuela 2011 872.jpg

  

Colombie-Venezuela 2011 865.jpg

Colombie-Venezuela 2011 869.jpg

Colombie-Venezuela 2011 864.jpg

 

A 38 km à l'ouest de Mérida, JAJI est le village andino par excellence     

                                                                                                          Colombie-Venezuela 2011 876.jpg

Colombie-Venezuela 2011 878.jpg

Colombie-Venezuela 2011 877.jpg

      

15:56 Publié dans Voyage | Tags : mérida, venezuela | Lien permanent | Commentaires (0)

20/05/2018

Quatre jours pour découvrir les Llanos (Far West vénézuélien)

Mars 2011

  Les plaines des Llanos couvrent presque le tiers du territoire vénézuélien. La faune et la flore llaneras sont riches et splendides.

  Puisque nous sommes en pleine saison sèche et que les animaux se rassemblent autour des rares points d'eau, il sera plus facile de les observer. Saisissons le tour guidé que propose la posada Guamanchi, Bravons l'altitude : jusqu'à 3500m sur une route magnifique mais très escarpée, bordée de nombreuses croix.

  Juan, le chauffeur-guide nous rappelle le programme des quatre prochains jours : logement et nourriture dans un hatos (immense propriété llanera) safari en jeep, balade en bateau, promenade à cheval et enfin séance de pêche aux piranhas. Ce sera l'occasion d'écouter le Llanero, un fier gaucho, qui ne manque pas d'interpréter le jaropo, une mélodie populaire appréciée de tous les Vénézuéliens.

 

       Sur le départ pour los Llanos. Juan charge la  jeep devant la posada                                                       los llanos,venezuela

                                Arrêt dans une fruteria                                                                       los llanos,venezuela

los llanos,venezuela

los llanos,venezuela

los llanos,venezuela

los llanos,venezuela

los llanos,venezuela

los llanos,venezuela

los llanos,venezuela

                                                                      los llanos,venezuela

                             De nombreuses espèces d'oiseaux                                   

los llanos,venezuela

los llanos,venezuela

los llanos,venezuela

los llanos,venezuela

 los llanos,venezuela

los llanos,venezuela

                                                                                                               

Le Capybara. Son museau rappelle celui du cochon d'Inde. C'est le plus grand rongeur du monde.Il peut atteindre 60 kg et vit surtout dans l'eau. Sa chair a le goût du poisson et est très consommée le vendredi saint. 

                                                                          los llanos,venezuela

Colombie-Venezuela 2011 1001.jpg

Colombie-Venezuela 2011 994.jpg

                                         Des caïmans à profusion       

Colombie-Venezuela 2011 1007.jpg

Colombie-Venezuela 2011 989.jpg

 

      Juan avec un anaconda : jusqu'à 8-9m de long et 100 kg          

Colombie-Venezuela 2011 951.jpg

 

Accouplement d'anacondas. Plusieurs mâles s'enroulent autour d'une femelle.

 

Colombie-Venezuela 2011 1012.jpg

Colombie-Venezuela 2011 956.jpg

                                                                                                                                            

                           A la pêche  aux piranhas           

Colombie-Venezuela 2011 1087.jpg

   

Colombie-Venezuela 2011 1094.jpg

Colombie-Venezuela 2011 964.jpg

Miam, miam

Colombie-Venezuela 2011 1016.jpg

14:40 Publié dans Voyage | Tags : los llanos, venezuela | Lien permanent | Commentaires (0)

19/05/2018

SOUVENIRS DE PUERTO AYACUCHO, capitale de l'Amazonie vénézuélienne

Mars 2011

Chaleur et moiteur. Située aux bords de l'Orénoque, Puerto Ayacucho souffre de son isolement. J'ai aimé son atmosphère nonchalante, son marché artisanal et, juste en face, le musée ethnologique.                                                                                                             

Colombie-Venezuela 2011 1148.jpg

                                                         Colombie-Venezuela 2011 1123.jpg

                                                           Colombie-Venezuela 2011 1151.jpg

                                                                   Colombie-Venezuela 2011 1121.jpg

                                           Le marché artisanal            

Colombie-Venezuela 2011 1115.jpg

Colombie-Venezuela 2011 1117.jpg

 

Colombie-Venezuela 2011 1185.jpg

Colombie-Venezuela 2011 1175.jpg

                   Quelques pièces du musée ethnologique                          

Colombie-Venezuela 2011 1140.jpg

                                                                 Colombie-Venezuela 2011 1144.jpg

                                 

puerto ayacucho,venezuela

puerto ayacucho,venezuela

                        

Colombie-Venezuela 2011 1120.jpg

18/05/2018

A CIUDAD BOLIVAR (VENEZUELA)

Mars 2011

Il a fallu douze heures de bus pour parcourir les 730 km qui séparent Puerto Ayacucho de Ciudad Bolivar. Le chemin a été plutôt malaisé et le paysage n'avait rien de transcendant. Me voilà dans la capitale de l'Etat de Bolivar, le plus grand Etat du Venezuela à 640 km de Caracas. C'est ici que Simon Bolivar a prononcé le discours sur son projet de Grande Colombie.

                                                                             Colombie-Venezuela 2011 1235.jpg

 

L'Orénoque, le plus grand fleuve du pays

Colombie-Venezuela 2011 1224.jpg

Colombie-Venezuela 2011 1208.jpg

Colombie-Venezuela 2011 1242.jpg

Colombie-Venezuela 2011 1227.jpg

Colombie-Venezuela 2011 1225.jpg

Colombie-Venezuela 2011 1240.jpg

   

Colombie-Venezuela 2011 1221.jpg

 

 

18:13 Publié dans Voyage | Lien permanent | Commentaires (0)

17/05/2018

DE PUERTO LA CRUZ VERS ISLA MARGARITA ET SANTA FE

 Mars 2011

Puerto La Cruz est une des principales destinations touristiques du Venezuela grâce aux plages et aux îles voisines.

 

                   Quelques photos de Puerto La Cruz               

Colombie-Venezuela 2011 1260.jpg

Puerto la CruzVenezuela 2011 1255.jpg

                                                                Colombie-Venezuela 2011 1353.jpg

                                                             Colombie-Venezuela 2011 1265.jpg

Colombie-Venezuela 2011 1285.jpg

                 

  Isla Margarita, île touristique par excellence. Plaisirs balnéaires, temple du shopping. Cette zone franche aligne de luxueux centres commerciaux avec restos et boutiques de toutes sortes. On paie en devises.

                                                    Colombie-Venezuela 2011 1302.jpg

Colombie-Venezuela 2011 1331.jpg

Colombie-Venezuela 2011 1340.jpg

Colombie-Venezuela 2011 1345.jpg

  

 Santa Fé, 40 km à l'est de Puerto La Cruz, un havre de paix

                                                     Colombie-Venezuela 2011 1382.jpg

Colombie-Venezuela 2011 1436.jpg

Colombie-Venezuela 2011 1413.jpg

                                                                 Colombie-Venezuela 2011 1401.jpg

 

Colombie-Venezuela 2011 1514.jpg

                                                            Colombie-Venezuela 2011 1397.jpg

                                                 

 

16/05/2018

SOUVENIRS DE CARACAS

Avril 2011 

Dernière étape de mon voyage : Caracas.

Située à 950 m d'altitude, la capitale du Venezuela jouit d'un climat agréable.

    Certains Caraquenos n'ont pas cessé de me rappeler qu'il s'agit d'une des villes les plus dangereuses au monde, qu'il ne faut pas s'aventurer dans le métro, qu'il ne faut monter que dans les taxis à plaques jaunes qui sont des taxis officiels. D'autres m'ont conseillé de ne pas porter de bijou (remiser même les alliances).

    J'avais compris, pour avoir déjà sillonné le pays, qu'il était coupé en deux : les opposants à Hugo Chavez (la classe aisée) qui dénigraient tout et... les autres. Pas de demi-mesure. Et les opinions s'exprimaient avec passion. Deux mondes irréconciliables.

    Cela ne m'a pas empêché d'explorer Caracas, du moins les quartiers riches et de revendiquer ma condition de touriste en sortant souvent l'appareil photo.

     J'ai rapporté dans Histoires de migrants ma bouleversante rencontre avec Jean-Baptiste, un Port-au-Princien qui faisait partie d'un réseau de clandestins :" Dans l'impossibilité de partir pour les Etats-Unis ou le Canada, je suis venu ici dans les années 90. J'ai commencé par vendre des vêtements à la sauvette et sur les marchés puis, comme la plupart de mes compatriotes, j'ai été vendeur ambulant de maïs bouilli, de mangues hachées avant d'être recruté par le réseau des vendeurs ambulants de crème à la glace, une vraie mafia aux mains des Colombiens et des Haïtiens hispanophones bien implantés ici...

     Les conditions de travail sont des plus déplorables. Nous redoutons les saisons de pluie et les vacances scolaires pendant lesquelles les écoliers ne traînent plus dans les rues. Si la vente baisse, on est renvoyés séance tenante. Vendre des glaces fait partie des occupations considérées comme les plus méprisées, les plus déshonorantes à Caracas. La Police sait que nous n'avons pas de papiers et nous prend pour des sous-hommes. On nous appelle les Papas de crème à la glace. Je suis un heladero haïtiano."

                                                          Rues de Caracas                                                                                            CARACAS 04.2011 006.jpg

CARACAS 04.2011 003.jpg

CARACAS 04.2011 002.jpg

Heladeros haïtianos

caracas,venezuela

Je repense aux Llanos

CARACAS 04.2011 065.jpg

 

CARACAS 04.2011 059.jpg

Un dimanche à El Hatillo, dans la banlieue de Caracas

CARACAS 04.2011 026.jpg

caracas,venezuela

CARACAS 04.2011 043.jpg

Un barrio (favela)

CARACAS 04.2011 016.jpg

Dans le teleferico du Parque Nacional El Vila

IMG00099-20110402-1436.jpg

IMG00107-20110402-1439.jpg

Caracas vue du Parque El Vila

IMG00101-20110402-1438.jpg

17:03 Publié dans Voyage | Tags : caracas, venezuela | Lien permanent | Commentaires (0)

27/03/2018

A DELHI, CAPITALE DE l'INDE

Mars 2018

                                

OLD DELHI

P1360460.JPG

P1360400.JPG

P1360410.JPG

P1360407.JPG

P1360381.JPG

P1360311.JPG

P1360259.JPG

P1360216.JPG

 

La grande Mosquée Jama Masjid

P1360155.JPG

P1360439.JPG

Le Fort Rouge

P1360271.JPG

Temple Sikh

P1360286.JPG

 

P1360280.JPG

P1360023.JPG

Un masala dosaï : crêpe de farine de lentilles et de riz farcie de pommes de terre      

P1360395.JPG

P1360076.JPG

 

Le quartier tibétain

P1360254.JPG

P1360256.JPG

P1360252.JPG

Le métro de Delhi

P1360064.JPG 

P1360063.JPG

 

NEW DELHI

India Gate

P1360087.JPG

KrishnaTemple 

P1360055.JPG

 

P1360024.JPG

P1360033.JPG

 

Lodi Garden

P1360435.JPG

P1360446.JPG

 

Government Buildings

P1360448.JPG

P1360454.JPG

P1360451.JPG

                                                       Visite du président français, 

                                 les drapeaux indiens et français flottent côte à côte.                                       

P1360447.JPG

15:57 Publié dans Voyage | Lien permanent | Commentaires (0)

26/03/2018

LA REMONTÉE DU KÉRALA (Sud-Ouest de l'Inde) DE TRIVANDRUM À COCHIN

Désir d'ailleurs ? Désir d'Inde ?

Mais aussi un désir de se laisser vivre dans l'une des régions les moins polluées du pays, parmi des milliers de cocotiers, un désir d'emprunter son énorme réseau de canaux ou backwaters, de se prélasser sur le sable blanc des plages kéralaises. Un désir enfin de retrouver une Inde tolérante et d'échapper un peu à sa légendaire pauvreté. Les photos suivent.

 Février 2018

                     COCHIN (KOCHI) : une des étapes les plus agréables

                                                                                 P1350895.JPG

P1350875.JPG

En attente du coucher de soleil

P1350824.JPG

P1350819.JPG

P1350813.JPG

P1350821.JPG

Le lungi (une sorte de sarong) peut se transformer en une jupe courte. Très pratique quand un homme a chaud.

P1350802.JPG

Enormes filets de pêche chinois fixes suspendus sur de longues perches. 

P1350931.JPG

P1350909.JPG

                                                                       P1350808.JPG

                        On assiste en fin d'après-midi au retour des pêcheurs et à la criée                                                                 P1350689.JPG

                                           P1350946.JPG

   P1350878.JPG

                                                         P1350952.JPG

 

ALLEPEY ses canaux,ses houseboats et sa plage.

     P1350596.JPG

P1350591.JPG

P1350594.JPG

                                             P1350624.JPG

                                                       

                Ce jour-là, 8 heures de croisière                                                                  sur le canal principal des backwaters                                                           de KOLLAM à ALLEPEY

                                                                                          P1350468.JPG

P1350482.JPG

P1350526.JPG

P1350501.JPG

P1350470.JPG

                                                          P1350408.JPG

                    SUR LES FALAISES DE VARKALA :

                   SOLEIL, AYURVEDA, YOGA 

                                                                             P1350226.JPG

P1350162.JPG

                                                                                               P1350178.JPG

  

               Ce jour-là à TRIVANDRUM, capitale du Kérala,

              ambiance autour du Temple Padmanabha Swamy

                                                   

P1350060.JPG

P1350072.JPG

P1350074.JPG

            P1350067.JPG

 

Ce dimanche à KOVALAM BEACH, 16km de Trivandrum  

                                                           

P1350111.JPG

P1350114.JPG

                                                                  

   

17:38 Publié dans Voyage | Lien permanent | Commentaires (0)

25/03/2018

ESCAPADE AU SRI LANKA

 Ayubowan (bonjour en cinghalais)

   J'avais visité le Sri Lanka en 1990. C'était l'époque de la guerre civile entre Cinghalais et Tamouls. Colombo, la capitale, ressemblait alors à une place-forte.

   La guerre terminée, l'île a connu un rapide développement économique. Les habitants sont souriants et accueillants. Les touristes affluent de toutes parts et font table basse sur le rice and curry.

   Malheureusement, des émeutes ont éclaté très récemment dans le centre de l'île où une vague de violence a sévi contre la minorité musulmane.L'état d'urgence a été déclarée et les écoles de Kandy fermées. Pourvu que ce climat nauséabond ne dure pas.

   Ci-dessous une sélection de photos de cette île merveilleuse.

 Janvier 2018

                                LE  COLOMBO MODERNE

                      AVEC  SON WORLD TRADE CENTER                                                                     

P1340553.JPG

                                                                                                           

                                                      LE ROCHER DE SIGIRIYA

                                        dans le triangle culturel

                                                                             P1340633.JPG

                                             DAMBULLA

                                avec son Golden Rock Temple                          

P1340627.JPG

P1340620.JPG

P1340637.JPG

P1340621.JPG

                                       

                      POLONNARUWA, capitale au 12e siècle  

P1340581.JPG

                                                                   

P1340592.JPG

                                       

KANDY, son temple de la dent de Boudha et son lac 

                                                                             

P1340762.JPG

 

P1340668.JPG

P1340783.JPG

                                                                                     

P1340680.JPG

                                                                                   

P1340662.JPG

                                                                             

P1340735.JPG

                                                                         

P1340645.JPG

        Une semaine au Marvel Hills. Un séjour merveilleux.

                       Sarath et sa femme sont des hôtes exceptionnels

                                        Nous sommes devenus amis.

 

  UNAWATUNA, dans la baie du même nom

                                                                         P1340831.JPG

   

P1340827.JPG

 

P1340891.JPG

                                                                            

P1340883.JPG

                                                                                

P1340857.JPG

 

                                         

                                   GALLE, avec son fort

                              et ses ruelles pittoresques                          

P1340846.JPG

 

P1340841.JPG

                                                                          

P1340852.JPG

P1340851.JPG

   

P1340850.JPG

                                           

      NEGOMBO, une petite ville de pêcheurs        

P1340973.JPG

                                                                           

P1350009.JPG

                                                                           

P1340904.JPG

                                                                                                  

                                                                               

P1340947.JPG

                                                                                                                                                       

P1340955.JPG

                                                                          

 

14:39 Publié dans Voyage | Lien permanent | Commentaires (0)

16/05/2017

Ce jour-là à RANGOON, capitale de Myanmar (anciennement Burma ou Birmanie)

Février 2017

   Si Rangoon est en pleine métamorphose depuis l'ouverture du pays en 1990, si les investisseurs du monde entier y affluent (notamment les Chinois), on la désigne encore sous l'expression de : la ville aux pagodes d'or.

   Arpentons aujourd'hui ses rues embouteillées, observons les façades souvent défraîchies de ses immeubles, traversons ses marchés de plein air et réfugions-nous dans ses pagodes : la Shwedagon d'abord, la plus belle du monde puis la Sule Pagoda dans le downtown.

                                                                       

P1320177.JPG

 

P1320102.JPG

 

                                                                             

P1310923.JPG

P1320109.JPG

P1310917.JPG

P1310914.JPG

                                         SHWEDAGON              

P1320053.JPG

P1320024.JPG

P1320021.JPG

SULE PAGODA

P1320200.JPG

 

  

 

15:23 Publié dans Voyage | Tags : rangoon, birmanie | Lien permanent | Commentaires (0)

15/05/2017

Ce jour-là au LAC INLÉ (Birmanie)

Février 2017

   Je pose mon vélo au bord du chenal de Nyaungshwe d'où des pirogues à moteur partent pour le Lac Inlé situé à environ 4 km.

   Verrai-je, comme jadis, des pêcheurs Intha, une minorité ethnique, debout sur leur pirogue et pagayant d'une jambe ? Leurs mains restant libres pour lancer la nasse qui attrapera les carpes.

    Le trafic est intense sur le chenal. Plein de barques à moteur qui rivalisent de vitesse d'où sortent des effluves de pétrole envahissant l'air ambiant.

    Au débouché du canal, deux Intha prennent la pause pour les touristes en manœuvrant la rame de leur jambe. En fait, la traditionnelle et originale technique de pêche a été complètement abandonnée.

    Heureusement, le lac Inlé, entouré de montagnes, est toujours aussi magnifique. Il est parsemé de villages avec des habitations sur pilotis et des temples pleins de ferveur.

                                                              

Lac Inlé

Lac Inlé

                                                                 

Lac Inlé

                           

lac inlé

                                        

Lac Inlé

                                                                

lac inlé

Lac Inlé

Lac Inlé

Lac Inlé

18:01 Publié dans Voyage | Tags : lac inlé | Lien permanent | Commentaires (0)

Ce jour-là à BAGAN (Birmanie)

Février 2017

   Lors de ma première visite ici il y a 25 ans, Bagan était un petit village. Aujourd'hui, la ville se divise en trois parties : Nyaung Oo au nord, Old Bagan au centre et New Bagan au sud. Le scooter électrique de location est le meilleur moyen pour découvrir ces différents quartiers et le site archéologique.

   Je me lève tôt, avant que le soleil ne tape trop et je pars à la visite des temples et des pagodes. Ils sont des milliers. Je suis plongé hors du temps.

                                                                            

bagan,birmanie

P1310393.JPG

P1310349.JPG

                                                                           

bagan,birmanie

                                                                               

bagan,birmanie

           

P1310391.JPG

                                                                                  

P1310379.JPG

                                                                                       

P1310400.JPG

 

08:17 Publié dans Voyage | Tags : bagan, birmanie | Lien permanent | Commentaires (0)

14/05/2017

Ce jour-là à PAKOKKU (BIRMANIE)

Février 2017

Pakokku est une petite ville birmane située sur les bords du fleuve Irrawaddy, non loin de Bagan. Au cours de ma promenade dans ses ruelles pittoresques, je suis séduit par le charme et la gentillesse des habitants.

   Une escale agréable dans le centre du pays, loin du flot de touristes.

                                                                                                                                               

P1310240.JPG

                                                                                                                                                          

P1310256.JPG

                                                                                                                                                           

P1310239.JPG

                                                                                                                                                   

P1310230.JPG

                                                                                                                                                 

P1310224.JPG

11:28 Publié dans Voyage | Tags : pakokku, birmanie | Lien permanent | Commentaires (0)

13/05/2017

Ce jour-là à MANDALAY (BIRMANIE)

Février 2017

   Je me fraye difficilement un passage dans des ruelles congestionnées de la seconde ville de Birmanie

   Les Birmans se distinguent vraiment de leurs voisins asiatiques. Malgré les risques de cancer de la bouche et de la gorge, les hommes, en particulier, sont légion à avoir les lèvres et les dents rouges parce qu'ils mâchent du bétel, ce mélange de tabac, de noix d'arec, de chaux et parfois d'épices contenu dans des feuilles fraîches de palmier à bétel.

   J'ai du mal à comprendre leurs propos car ils parlent la bouche pleine.

   Ces  petites feuilles vertes de bétel ont un effet stimulant et la noix d'arec est un anti-douleur.

   Ce sont plutôt les pauvres qui chiquent le bétel.

   Ce qui frappe aussi le regard, c'est que les femmes et les enfants birmans ont, pour la plupart, le visage badigeonné d'une pâte jaunâtre, anti-rides, anti-coup de soleil, anti-acné et anti-mycosique qu'on appelle : tanaka. La poudre se répand tantôt sous forme de deux ronds couvrant les joues, tantôt sous forme de dessins artistiques.

    Les étals de buchettes de tanaka fleurissent sur tous les marchés. Il ne reste plus qu'à râper le bois et ajouter un peu d'eau à la poudre.

    Le tanaka se vend aussi en boîte, déjà préparé.

    On en trouve sur Internet.

    C'est le maquillage préféré des femmes birmanes.

mandalay,birmanie

mandalay,birmanie

 mandalay,birmanie

 mandalay,birmanie

mandalay,birmanie

mandalay,birmanie

 mandalay,birmanie

 

 

14:55 Publié dans Voyage | Tags : mandalay, birmanie | Lien permanent | Commentaires (0)

30/07/2016

A REYKJAVIK, capitale de L'ISLANDE

Début juin 2010. Et le soleil ne veut pas se coucher.

                                                                                        

                                   L'église Hallgrimskirkja, on dirait une fusée      

RK Juin 2010 015.jpg

 

                                                           Une ville surpeuplée !!!

                                                                                       

ISLANDE Juin 2010 100.jpg

 

                                                               Une rue de Reykjavik                                                                                    

ISLANDE Juin 2010 163.jpg

                                                                              

 

                                                         Autre rue de Reykjavik                                                                                  

rk uin 2010 102.jpg

                                                                                    

 

 Une demi-journée au Blue Lagon, piscine naturelle d'eau laiteuse à 36-39 degrés. Très prisé.

ISLANDE Juin 2010 158.jpg

 

                                                                   Blue Lagon                     

RKI Juin 2010 112.jpg

                                                                   

                Vieux cimetière de RK, totalement intégré dans la nature                  

RK Juin 2010 075.jpg

19:07 Publié dans Voyage | Lien permanent | Commentaires (0)